Architecture in motion

Les travaux les plus récents résultent de mes recherches sur « l’architecture en mouvement » : la ruine, le terrain en friche ou la construction en cours tombant dans l’abandon – soit « la ruine en devenir » – sont encore au centre de mon attention, dans une démarche à la fois analytique et déconstructiviste.

Il me semble parfois que des constructions jaillissent de nulle part, niant l’histoire de leur environnement ce qui m’amène à dessiner des bâtiments ou des sites qui semblent flotter ou sur le point de tomber.

Déliées de toute attache ou référence, ces formes architecturales abstraites, déréalisées, sont essentiellement plurivoques. Elles mettent en lumière la superposition d’interprétations multiples de la réalité, selon le point de vue, le regard porté sur l’objet observé et l’inconscient propre à chacun: celui du bâtisseur, celui du promeneur ou le mien… C’est à l’inverse l’absence de représentation qui est mise en scène dans l’installation « Vues aveugles » avec ses reproductions de fenêtres murées.

Dans l’espace du dessin, l’effacement des éléments contextuels procure au fragment une présence qui va au-delà du réel.

———————

[ENGLISH ]